Burger, mon bon Burger

Burger, mon bon Burger

Le burger s’est fait aujourd’hui une place à part entière dans la restauration genevoise avec plusieurs enseignes qui en ont fait leur fer de lance. Nous on adore et on se fait une joie de tous les déguster en poursuivant la quête chimérique du « meilleur burger ».

Car en effet, tellement de paramètres peuvent entrer en compte dans l’appréciation d’un burger, en dehors des ingrédients de qualité, du savoir faire ou de tout l’amour qui a pu lui être transmis par son créateur. Notre état d’esprit, le genre de compagnie offert par les personnes qui nous accompagnent, le niveau de nos attentes et des tas d’autres petites variables font que parmi plusieurs burgers excellents, l’un d’eux nous laissera un souvenir impérissable et inégalable. Et comme il est bien connu que tous les goûts sont dans la nature et que nous ne sommes pas des experts en nutrition ou des scientifiques, nous nous contenterons de vous donner les adresses qui ont le mérite de toujours nous faire passer un bon moment grâce aux atouts qui leur sont propres plutôt que d’essayer de classer leurs burgers d’une manière ou d’une autre.

Holycow

C’est la première formule du genre. Deux amis l’ont créé à Lausanne début 2009. Plusieurs années après, ils sont présents dans pas moins de cinq cantons ! Avec une approche un peu plus fast food que restaurant, ils n’en n’utilisent pas moins des produits suisses. Avec une vingtaine de burgers au menu, Holycow reste un précurseur qui n’a pas l’intention de se faire piquer la place !

Voir leur site

Inglewood

Deux frères se lancent dans l’aventure en novembre 2011 avec un premier restaurant à Plainpalais. Aujourd’hui il compte deux autres : aux Eaux-Vives et à Lausanne. Avec une identité visuelle bien en place, une déco très jeune et dynamique, des illustrations faites par le talentueux Rylsee et un choix de burgers riche et novateur, Inglewood devient vite un incontournable à Genève. A noter que 3 mois après leurs débuts, le restaurant décroche le titre de meilleur hamburger romand décernée par l’émission ABE («À bon entendeur» sur la RTS). A ne pas louper, le burger du mois accompagné de sa sympathique illustration qui chaque fois nous surprend par son originalité.

Voir leur site

Inglewood

THF – The Hamburger Fondation

En commençant pas un Food Truck, THF est arrivé sur la place genevoise par la route et cela lui a permis de toucher une plus grande clientèle et surtout de se faire connaître. A la base de ce projet, trois amis issus de milieux différents qui ont conjugué leurs savoir-faire. Avec une identité visuelle parfaitement maîtrisée et pensée dès le début, ils ont aujourd’hui deux trucks qui tournent à Genève tout au long de la semaine et un restaurant aux Pâquis. Avec uniquement les trois classiques à leur menu (le hamburger, le cheese et le bacon cheese), ils disent préférer se concentrer sur la qualité de ces quelques éléments. Une chose est sûre, c’est que ça marche!

Voir leur site

American Dream

Dans le décors d’un dinner américain des années 50, ce restaurant des Pâquis vaut le déplacement ne serait-ce que pour ce dépaysement! Situé juste en dessous de l’American Market, il n’a rien à envier à l’Outre-Atlantique. Hormis les burgers, hot dogs, frites et onion rings, on note les milkshake aux oreo ou au reese’s. Le tout accompagné d’une bière américaine ou d’un vin californien et le tour est joué!

Voir leur site

Le Calamar

Situé boulevard Carl Vogt, le Calamar est en mutation, mais cela n’annonce que du bon ! Quoi qu’il en soit cela reste une adresse fiable avec sept burgers pour tous les goûts.

Voir leur site

FMR

L’ambiance Burger la plus funky est décernée au FMR les yeux fermés ! Chaque lundi soir, pour un burger acheté un burger offert et tous les mercredis burger à volonté pour seulement 25 CHF.

Voir leur site

fmr

Le 11

Complètement geek, ce bar/restaurant ouvert depuis peu dans la rue du vélodrome est entièrement décoré aux couleurs de Mario Bros et autres personnages mythiques. Deux consoles de jeux sont également disponibles pour les plus impatients ou après le repas pour entamer la digestion. Les nombreux cocktails, comme le « Princesse Peach » ou le « Zombie Killer », sont aussi des références.

En Savoir plus

Together

Les burgers du together valent le déplacement, l’ambiance cosy ajoute au côté intimiste. Gros bémol tout de même, pas de carafe d’eau non payante.

Voir leur site

Together

 

Si vous connaissez d’autres adresses incontournables n’hésitez pas à nous en parler, nous nous empresserons de nous y rendre pour les goûter!

Jéromine Beuchat

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedInPin on Pinterestshare on Tumblr
 3