LEAF : Quand des business women font leur 2ème Talk-Show

LEAF : Quand des business women font leur 2ème Talk-Show

Quand les feuilles d’automne commenceront à être emportées par le vent, des femmes loin d’être monotones vont se réunir, tournant, tourbillonnant le 6 octobre à l’IMD de Lausanne pour le deuxième Talk-Show de LEAF, l’entreprenariat au féminin.

Mais c’est quoi LEAF ?

Attend, on t’explique : LEAF est l’acronyme de L’Entreprenariat Au Féminin. Pigé ? Non ?! Ce sont des femmes qui ont monté leur propre boite qui se réunissent sous une même plateforme (ou club) où elles peuvent se rencontrer, échanger, débattre, s’inspirer et s’encourager mutuellement. L’Association LEAF propose aussi un Business Club (BCEF) qui compte une centaine de membres et se dotera d’un e-magazine dès 2017. Et une fois par an, une conférence type « talk-show » est organisée à l’Automne.

Business in the city

Cette année, ces dames auront l’occasion de voir comment la gent féminine se débrouille en dehors de nos frontières, puisque 4 business women venant de 4 pays vont s’exprimer. Elles viennent de Suisse bien sûr, mais aussi de France, d’Allemagne et d’Italie et viendront témoigner de leurs propres expériences dans leurs pays. Histoire de voir si c’est très différent ou similaire à l’Helvétie. Avec la chanteuse et comédienne Marianne James en tant que maîtresse de cérémonie à l’énergie contagieuse, la deuxième édition du Talk-Show LEAF sera des plus électriques le 20 avril 2017 à l’IMD ! Plus de 300 personnes sont attendues, dix fois plus de cartes de visites se seront échangées : pour réseauter, c’est formidable !

Amis masculins bienvenus

On parle d’Entreprenariat au Féminin mais cela ne veut pas dire que c’est interdit à la gente masculine, messieurs, vous êtes les bienvenus et même attendus ! Vous pourrez voir comment Carla Delfino est passée du développement de détecteurs de billets au montage de sa boite de dératisation non-toxique en Italie, comment Raodath Aminou a bravement affronté l’administration française pour lutter contre le gaspillage alimentaire en connectant commerçants et clients ; vous pourrez écouter Florence Stumpe raconter son passage de criminologue à Interpol au développement des Nails Bars dans toute la Suisse Romande, et enfin Eileen Schuch qui a fondé la première plate-forme de bouche-à-oreilles entièrement dédiée au marché Suisse. Rendez-vous le 6 octobre à l’IMD de Lausanne. Nous, on y sera.

Carmen Mora

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedInPin on Pinterestshare on Tumblr
 6